BRICOLEUR

 

Alimentation alimentant la clôture

Nous avons vu, le mois dernier, qu'il était très facile de monter une clôture électrique fonctionnant sur 12 Volts.

Pourquoi 12 Volts ? Tout simplement parce que votre clôture électrique doit être alimentée en énergie et que, parfois, l'E.D.T. (E.D.F. en métropole) est obligée d'interrompre sa distribution, soit parce qu'elle procède à des améliorations, soit, si la panne intervient un vendredi soir ou un samedi soir, parce qu'un joyeux plaisantin gavé de bière a percuté un poteau. Quoi qu'il en soit, pas de courant, pas de clôture !

Il existe de nombreuses solutions pour entretenir votre batterie en charge.

La plus simple est, bien entendu, d'aller acheter un chargeur d'accus dans un magasin à grande surface, et, pour quelques roupies, on peut disposer d'un matériel de bonne qualité. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire, si votre chargeur n'est destiné qu'à entretenir la batterie alimentant la clôture, d'acheter un engin pour garagistes. On trouve des petits chargeurs délivrant 1 ou 2 ampères, et c'est largement suffisant. Il est toutefois recommandé de placer, entre la chargeur et la batterie, un dispositif dit "régulateur" qui arrêtera la charge lorsque la batterie "en aura ras-le-bol". Ce petit dispositif peut être trouvé chez les "casseurs" de voitures pour moins d'une bouchée de pain. Il vous évitera de voir noircir les plaques de votre accumulateur, ce qui, on le sait, peut être considéré comme le prélude d'une agonie prochaine.

Pour ceux qui préfèrent fabriquer eux-mêmes ce petit dispositif, je leur propose le schéma de base suivant :

Vous pouvez, si vous le désirez, construire vous-même le transformateur d'entrée, qui devra délivrer 16 à 18 Volts en courant alternatif à partir du secteur 220 Volts.

Si vous optez pour cette solution, je vous propose de lire un article qui traitera de la question et qui paraîtra dans la Galène du mois de Janvier 2002.

Pour l'heure, vous devrez commencer par choisir l'un des deux schémas qui vous sont proposés et de définir la puissance de sortie.

Normalement, pour alimenter une clôture électrique, vous devrez vous munir d'une alimentation qui ne cesse de fonctionner en cas de coupure de courant. Or, vous le savez bien, les coupures de courant, à Tahiti, sont encore plus fréquentes que les coupures de téléphone. Et ce n'est pas peu dire….

Votre alimentation n'aura donc pour mission que celle d'alimenter en quasi-permanence une batterie d'accumulateur (30 ou 40 A.H.) sur laquelle vous brancherez votre clôture électrique. Le débit de charge sera donc faible : 1 Ampère ou deux suffiront amplement. Il vous faudra donc trouver un transformateur d'alimentation délivrant, pour le premier schéma, deux fois 15 Volts sous près de 1 Ampères (soit 2 Ampères une fois le courant redressé). Les diodes peuvent être des OA 31 ou similaires. La Tension de sortie ne devra pas dépasser 13,5 Volts.

Si vous avez choisi de construire l'alimentation représentée par le second schéma, vous utiliserez un transformateur d'alimentation avec un secondaire sans point milieu, qui délivrera environ 16 à 18 Volts sous deux Ampères. La Tension, à la sortie de l'appareil, après filtrage, devra être de 13,5 Volts.

Vous devrez alors, soit trouver dans le commerce un redresseur en pont (il paraît qu'on en trouve sur le Territoire), soit, et je vous le conseille vivement, si vous ne voulez pas perdre de temps ou gaspiller inutilement de l'essence (ou des communications téléphoniques), construire un redresseur " en pont " dont voici le plan du circuit imprimé :

Les diodes peuvent être n'importe lesquelles, pourvu qu'elles puissent redresser vos 18 Volts et ne pas fondre sous l'action de l'Intensité.

Les deux diodes Zenners sont absolument inutiles si vous désirez vous servir de votre alimentation comme simple chargeur (et c'est le cas). Par contre, si vous vous inspirez de ce schéma pour alimenter un ampli B.F. ou tout autre appareil nécessitant une tension de 12 Volts assez rectiligne, alors installez des OAZ 303 ou similaires. Vous pouvez monter ce régulateur de Tension aussi bien sur le premier que sur le second schéma.

[bricoleur]