BRICOLEUR

 

UNE CLÔTURE ELECTRIQUE

OU

UNE PLAISANTERIE DE MAUVAIS GOÛT

Si vous n'avez pas été victime de cambrioleurs, chez vous ou sur votre maritime-mobile, c'est que vous venez tout juste d'aménager ou que vous venez d'acheter votre Bateau. Ou bien, c'est parce que vous avez eu, jusqu'ici, beaucoup de chance. Mais attention, la chance, ça ne dure pas éternellement !

Il existe pourtant un moyen efficace de se protéger contre cette vermine qui ne trouve pas, dans les textes de loi actuels, suffisamment d'éléments dissuasifs.

La clôture électrique, telle qu'elle est utilisée par les éleveurs de bovins, peut être utilisée pour la protection de vos biens, mobiliers et immobiliers. Immobiliers aussi, immobiliers surtout, parce que les voyous qui pénètrent chez vous ne respectent rien. Ils sont capables de démolir n'importe quoi, de quelque valeur que ce soit, pour s'approprier des objets dont le coût ne dépasse pas souvent quelques centaines de francs.

Il est extrêmement facile de fabriquer, avec des fonds de tiroirs, un piège qui amènera les malfrats tentés par les richesses de votre intérieur, à considérer que la cambriole n'est pas un métier sans risques.

Mais, d'abord, examinons le schéma de ce montage :

Composants :

T1, T2, T3 : Transistors 2N2222 ou similaires.

T4 : Transistor 2N3055, ou NTE 130, ou similaire.

R1 : 20 à 25 K? (1/2 W), R2 : 1 K? (1/2 W), R3 : 20 à 25 K?, (1/2 W) R4 : 1K? (1 Watt) R5 : 100 ? (1 Watt) R6 : 100 ? (1 Watt)

C1 et C2 : 50 à 100 µFd isolés à 50 ou 100Volts.

Ce schéma n'est qu'une approche d'un montage peut-être plus approprié à vos besoins. Tel qu'il est présenté, il fonctionne parfaitement avec, pour transformateur de sortie, une bobine d'allumage d'automobile. En ce cas, il délivre environ 2.000 Volts. Mais le transformateur de sortie peut avoir à répondre à ce que vous allez demander à votre appareil. Si vous ne désirez pas la mort du pécheur, vous vous contenterez d'une sortie à 2.000 Volts. Si vous désirez ne "chatouiller" que légèrement votre future victime, alors prenez un transformateur de rapport 1/25, ou 1/50, ce qui vous permettra tout de même de sortir entre 250 et 500 Volts. Et si vous désirez transformer un agresseur en chaleur et en lumière, alors calculez votre transformateur pour sortir 10.000 Volts sous 0,5 Ampères (5 Kilowatts)…… Mais attention aux poursuites….. La loi est très méchante à l'égard des victimes de vols, bien plus méchante qu'à l'égard des cambrioleurs…..

Nous verrons, dans quelque temps, comment construire un tel transformateur.

Le transistor T4 doit être, en principe, monté sur un petit radiateur (ou gros, selon la puissance de sortie de votre piège…..). Cela lui évitera de chauffer intempestivement (le transistor, pas le cambrioleur…..).

Voyons, maintenant, le circuit imprimé :

Vous savez comment on procède pour fabriquer un tel circuit, à partir d'une plaque d'isolant cuivré. On trace le dessin, puis on perce les trous avant de recouvrir d'une couche de peinture les parties où doit subsister la couche de cuivre. On plonge ensuite la plaque dans un bain de perchlorure de fer, face cuivrée tournée vers le bas, puis on nettoie, d'abord avec de l'eau, ensuite avec un diluant (essence ou trichloréthylène). ATTENTION : Il ne faut jamais percer les trous après le traitement au perchlorure de fer, car on risque alors de voir se décoller la plaque de cuivre sous l'action du foret. Et n'oubliez pas de percer " large " ; il est plus facile de souder et dessouder lorsqu'il y a de la place.

Une fois que vous aurez achevé votre magnifique œuvre d'art, il ne vous restera plus qu'à y souder les composants, comme ceci :

Evidemment, ce dernier schéma montre le circuit imprimé "côté cuivre". et il est entendu que, comme vous êtes des radioamateurs, c'est à dire des êtres supérieurement intelligents, vous aurez compris qu'il est préférable de placer les composants de l'autre côté de la plaque, car c'est plus facile à souder. Comme ceci :

Ce montage a été conçu avec des transistors N.P.N. Mais vous pouvez tout aussi bien le construire avec des P.N.P. à peu près équivalents. Mais alors il vous faudra inverser les polarités de l'alimentation et des deux condensateurs électrochimiques.

Et n'oubliez pas qu'avec un fer à souder de 30 Watts, vous devrez chauffer longtemps (plusieurs secondes) pour faire fondre la soudure. Assez longtemps pour détruire définitivement vos transistors qui ne supportent pas la haute température. Tandis qu'avec un fer à 60 Watts, ou même 100 Watts, il suffira d'un quart de seconde pour arriver à vos fins et la chaleur n'aura pas le temps de se dissiper dans votre petite bête à trois pattes. Bien entendu, su vous utilisez un fer de 500 Watts, alors, là, gare à la casse.

Si vous avez décidé de monter un appareil débitant une puissance de sortie importante, il est préférable de bâtir une alimentation qui corresponde.

Votre piège peut fonctionner sur batterie. C'est d'ailleurs la solution idéale car, si un cambrioleur entre chez vous à l'occasion d'une panne générale d'électricité, ou bien s'il prend soin, avant de s'introduire, de couper le courant, votre clôture sera inefficace.

Toutefois, vous pouvez monter, en parallèle sur votre batterie, une alimentation à partir du secteur. L'alimentation de votre T.X. conviendra parfaitement. Ou alors, allez demander au technicien informatique du coin de vous céder une vieille alimentation d'ordinateur ; il en jette une douzaine par semaine à la poubelle.

Mais si vous êtes patient, attendez donc le mois de Décembre. Vous trouverez, dans La Galène, la description d'une alimentation 12 Volts.

[bricoleur]